Retour / return
A l’anthropocène, les fumées, les brouillards se constituent, s’accumulent. L’opacité de l’atmosphère, fait partie du nouveau paysage des mégapoles en expansion. Ici telles un sablier, les pollutions, représentées par les pixels s’accumulent pour matérialiser le nuage de smog.
 
At the Anthropocene, smokes and mists emerge and accumulate. The opacity of the atmosphere and the pollution are part of the new landscape in the expanding megacities. Here, like an hourglass, the pollutions, represented by the pixels accumulate to materialize the cloud of smog
Beyond the time / 2015
Mentions légales
Home
Copyright 1990-2017 Lionel Bayol-Thémines-Tout droits réservés ADAGP